sthétoscope, meyers et ginko biloba radiographiés

Infos pratiques

Préparer son rendez-vous, déroulement de l'examen, règlement, transports et droits.

Glossaire

Vous trouverez ci-dessous une explication simple de quelques termes médicaux parfois obscurs

(source www.sfrnet.org)

A

Allergie à l’iode
Désigne les réactions allergiques qui peuvent survenir lors de l’injection de produits de contraste à base d’iode utilisés essentiellement lors du scanner. Ce terme est très largement utilisé. Il est impropre car l’allergie n’est pas due à l’iode contenu dans le produit de contraste mais à l’ensemble du produit de contraste.

Angiographie
C’est une radiographie des vaisseaux. Les vaisseaux sont visualisés car ils sont opacifiés par l’injection intraveineuse ou intra artérielle de produit de contraste généralement à base d’iode.

Angioplastie
C’est un geste de radiologie interventionnelle qui consiste à dilater des vaisseaux qui se sont partiellement bouchés en utilisant un cathéter que l’on a introduit à l’intérieur du vaisseau le plus souvent au niveau de l’aine.

Angio-scanner
C’est un scanner dédié à l’étude des vaisseaux. Les vaisseaux sont visualisés car ils sont opacifiés par l’injection intraveineuse de produit de contraste iodé.

Artériographie
C’est une radiographie des artères. Les artères sont visualisées car elles sont opacifiées par l’injection intra artérielle de produit de contraste iodé.

B

Biopsie
Il s’agit d’un geste interventionnel qui consiste à prélever un petit fragment d’un organe à l’aide d’une aiguille spéciale. L’aiguille est introduite à l’endroit où l’on veut effectuer le prélèvement. La biopsie se fait sous anesthésie locale.

C

Coloscopie virtuelle
Il s’agit d’un scanner de l’abdomen avec une préparation spéciale du colon qui permet d’obtenir des images du colon auquelles on applique des traitements informatiques pour obtenir des images 3D à l’aide d’un logiciel dédié. On peux naviguer de façon virtuelle comme si l’on était à l’intérieur du colon.

Coronarographie
C’est l’examen d’imagerie qui permet l’étude des vaisseaux du cœur (coronaires). Il utilise des rayons X et une injection de produit de contraste iodé par un cathéter introduit le plus souvent dans une artère au niveau de l’aine.

Créatininémie
C’est un examen sanguin qui permet de voir si les reins fonctionnent correctement. Il est souvent demandé lorsqu’il est prévu de réaliser une injection intraveineuse de produit de contraste iodé.

Cystographie
C’est une radiographie de la vessie.

D

Dépistage
Il correspond à chercher des signes débutants d’une maladie pour la traiter à ses débuts afin d’en améliorer la guérison.

PDL et PDS
PDL pour « Produit Dose Longueur »
PDS pour « Produit Dose Surface »
Ce sont des mesures de l’exposition aux rayons X qui sont données par les appareils d’imagerie délivrant des rayons X comme le scanner (PDL) ou les tables de radiologie conventionnelle (PDS). Elles figurent toujours dans le compte rendu de l’examen.

DMP
Dossier Medical Personnel. Il s’agit d’un projet de dossier médical informatique.

Doppler
C’est une utilisation des ultrasons en échographie qui permet l’étude des vaisseaux et en particulier de la vitesse de circulation du sang.

Drainage
C’est l’évacuation de liquide présent de façon anormale dans une cavité de l’organisme. Il se fait à l’aide de tuyaux (drains) que l’on introduit dans la cavité. Il correspond à un geste de radiologie interventionnelle quand le positionnement du drain est guidé en imagerie.

E

Echographie transfontanellaire
C’est une échographie effectuée chez les bébés pour visualiser le cerveau quand la fontanelle est encore ouverte. La sonde d’échographie est posée sur le crâne au niveau de la fontanelle.

Echographie
C’est un examen qui utilise des ultrasons émis par une sonde et transmis dans les tissus qui les réfléchissent pour former une image de la région examinée (comme le Sonar).

Embolisation
Il s’agit de boucher des vaisseaux des particules. Le largage de particules se fait à l’aide d’un cathéter qui est introduit dans un vaisseau proche de ceux que l’on veut boucher.

Entéroscanner
C’est un scanner dédié à l’étude de l’intestin grêle. Il est parfois réalisé avec une sonde introduite dans le nez, avalée par le patient et poussée jusque dans l’intestin grêle pour en obtenir une opacification de bonne qualité.

G

Gadolinium
C’est un des composés chimiques qui est responsable du contraste en IRM. Il est le plus répandu. On parle souvent d’une injection de gadolinium plutôt que de donner le nom du produit de contraste.

H

Hystérographie
C’est la radiographie de l’utérus.

I

Interventionnel
Terme désignant tous les gestes réalisés par le radiologue pour le diagnostic et le traitement. Un examen d’imagerie est utilisé pour guider le geste.

IRM
IRM veut dire Imagerie par Résonance Magnétique.
Le mot magnétique indique que l’appareil comporte un gros aimant ; le mot résonance indique que l’on va utiliser des ondes de radiofréquence, comme celles des téléphones portables pour faire vibrer les nombreux noyaux d’hydrogène composant les tissus de votre corps, et fabriquer ainsi des images.

L

Lavement
Il s’agit d’opacifier le gros intestin. Le gros intestin est rempli de liquide à l’aide d’une canule que l’on introduit dans l’anus.

M

Mammographie
Radiographie des seins

P

Perfusion
Mise en place d’un cathéter, le plus souvent au pli du coude, qui est relié à une poche de sérum. Il s’agit d’un garde veine pour l’injection intraveineuse de produit de contraste.

Pet-scan
C’est un examen de médecine nucléaire, qui n’est pas pratiqué par le radiologue, utilisant un produit radioactif. Les images sont superposées à des images de scanner.

Ponction
C’est un geste qui consiste à piquer avec une aiguille dans un organe. Il devient un geste de radiologie interventionnelle lorsqu’il est pratiqué par le radiologue qui se repère en utilisant une technique d’imagerie. Il est souvent réalisé sous anesthésie locale.

Produits de contraste
C’est une substance injectable ou ingérable qui améliore la visualisation des organes explorés.

Produit radioactif
Produit contenant une substance émettant des rayonnements béta ou gamma, comme l’iode radioactif, le gallium, le technetium …

R

Radioprotection
Regroupe toutes les actions de contrôle, de protection lorsque que des rayons X sont utilisés en imagerie.

Rayon X
Les rayons X sont des rayonnements invisibles capables de traverser le corps humain et qui sont arrêtés partiellement par lui. La différence d’atténuation du rayonnement X provoquée par les différents composants du corps humain (os, graisse, muscles, eau, air, vaisseaux…) permet de créer l’image en radiologie.

Reconstruction
Il s’agit de procédures informatiques de traitement réalisées sur les images acquises avec l’appareil d’imagerie appelées images natives. Les images natives sont le plus souvent transférées sur des consoles de traitement dédiées. Les procédures de reconstruction sont de plus en plus utilisées pour réaliser les diagnostics. Elles prennent souvent plusieurs minutes.

S

Scanner
Le scanner utilise une source de rayonnement X qui tourne autour du patient et qui permet ainsi d’obtenir des images en « coupes transverses » du corps humain. Chaque coupe a une épaisseur de l’ordre du mm. Ces nombreuses coupes permettent de créer des images dans les différents plans de l’espace et des images en trois dimensions.

T

TOGD
Transit oeso-gastro-duodénal. C’est une radiographie de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum. Elle nécessite de boire du produit de contraste.

Transit du grêle
C’est une radiographie de l’intestin grêle. Elle nécessite de boire du produit de contraste.

U

Urographie
C’est une radiographie de l’appareil urinaire, qui étudie les reins, les uretères, la vessie, l’urètre.

 

Page mise à jour le : 08/02/2013